Mieux dormir grâce au Feng Shui

le 21 juin 2019 par Morgane

Du Feng shui dans ma chambre

Damien, c’est ma rencontre avec une belle âme et la découverte du Feng Shui, celle qui m’a réconcilié avec l’amour d’un homme et…un bon sommeil. Moi, je suis Véronique, 39 ans, maman à temps plein de deux jeunes enfants et entrepreneure déterminée à réussir. Et ah, vous l’avais-je dit ? Au début de cette histoire, j’étais séparée de mon compagnon, le père de mes enfants. L’entrée de Damien et de cette philosophie asiatique dans ma vie a été révolutionnaire. D’une femme anxieuse, fatiguée et insomniaque, je suis devenue une personne apaisée, positive et sereine.

Des nuits blanches, des sautes d’humeur

Après la séparation, je me suis accrochée à mon travail, obsédée par le besoin de réussir financièrement. Mais la vie d’une maman célibataire et entrepreneure exige une organisation à toutes épreuves. Malgré un quotidien bien rempli, j’étais dans la solitude. J’ai tenté de garder le cap, faire bonne figure, rester enjouée. Cependant les nuits agitées et le stress quasi-permanent ont eu des répercussions sur ma santé, mon rapport avec mes enfants et mon travail. Je dormais à peine, m’irritais beaucoup et mon humeur était inconstante.

Bien dormir et être sereine

J’ai fait la connaissance de Damien lors d’une soirée : rencontre inattendue qui s’est avérée intéressante. Au fil des discussions, on s’est vite rapproché. D’emblée, il a décelé les signes de fatigue chez moi, en particulier, les conséquences de mes nuits blanches. C’est une situation qu’il m’a avoué avoir traversé quelques années auparavant. Il a évoqué une solution qui a changé sa vie : le Feng Shui, une méthode ancestrale venue de Chine. D’ailleurs, il participe une fois par mois à des ateliers Feng Shui près de Quimper dans le Finistère en Bretagne. Il en a extrait de bonnes habitudes qui lui ont permis de réaménager son intérieur pour ses sentir mieux dans son quotidien et ainsi réapprendre à dormir.

Deux énergies contraires qui créent l’équilibre

Le Feng Shui est une discipline asiatique millénaire. Il se fonde sur la coexistence de deux énergies contraires, le Yin et le Yang, à l’origine de l’équilibre et de l’énergie vitale. Son but est d’améliorer le bien-être et la qualité de vie grâce à un certain agencement de l’environnement qui optimise la circulation de l’énergie. La qualité du sommeil est l’un de ses bienfaits.

Bien arranger sa chambre à coucher pour bien dormir

La chambre à coucher est une pièce de Yin, où l’énergie doit rester positive. C’est un lieu destiné à se reposer, récupérer ses forces et être au calme. L’agencement de la pièce est donc important. Ce sont des précautions pour que l’énergie positive règne dans la pièce et y circule, de façon que la personne qui l’occupe et qui y dort passe une bonne nuit.

  • Tout d’abord, parlons de la place du lit, mobilier principal de la chambre à coucher. Le lit doit être installé de façon à voir la porte depuis le chevet et que l’on puisse voir qui entre dans la pièce. Cependant, la porte ne doit pas faire face au lit. Il ne doit également pas être positionné contre une fenêtre : si l’espace ne le permet pas, on posera des rideaux ou des stores sur les volets. 

  • Ensuite, pour réguler les ondes qui circulent dans la chambre à coucher, les équipements électriques, les aquariums, les fontaines, les plantes vertes, les miroirs doivent en être proscrits.

  • Pour les meubles, il est conseillé de les choisir d’un ton clair. Ils seront placés à une certaine distance du lit afin d’éviter l’entassement, les chutes d’objets, l’entrave dans les déplacements. L’accumulation d’objets n’est pas conseillée car l’excès et l’encombrement sont source d’excitation et de stress. Les étagères qui ploient sous le poids d’une profusion de bibelots, de cendriers, de boîtiers, etc. ne favorisent pas les lignes épurées. Les objets pointus et massifs ont aussi un effet stressant : à bannir d’un lieu de relaxation. Autant que faire se peut, gardez toujours votre chambre rangée. 

  • En ce qui concerne l’éclairage, la chambre à coucher doit être enveloppée par une lumière douce. Pour tamiser l’éclairage d’une lampe par exemple, on peut poser un voile ou un foulard sur l’abat-jour et adoucir la lumière diffuse. 

  • Pour terminer, quelques recommandations à propos des murs. On conseille des tons doux, loin des couleurs trop vives ou trop sombres. Quelques petites notes flamboyantes, comme une touche de rouge ou d’orangé peuvent être envisagées, mais sans excès. En revanche, un mur trop blanc risque d’être un peu agressif pour les yeux : gardez des petites déclinaisons apaisantes. Enfin, autant que possible, le mur qui fait face à la porte ne doit pas être percé d’une fenêtre. Si tel est le cas, positionnez un rideau sur la fenêtre ou un meuble entre la porte et la fenêtre, cela évitera à l’énergie de sortir.

Bonne nuit,
Véronique

Co-rédigé par : Morgane Le Mouël
Je me suis passionnée par le développement personnel depuis 2017 au travers de lectures, d'ateliers et de formations. Guidée par mon intuition, je partage avec vous mes astuces et recettes du bonheur pour qu'il rayonne chez vous !
Recommandez l'article :
Recommandé à 55%

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Happiness Avenue

Tout ce dont tu as besoin viendra à toi au moment parfait.

A bientôt sur happiness-avenue.com !